Archives de catégorie : "Presse"

Nous avons auditionné la Ministre du Travail en Commission des Affaires Sociales au sujet de la réforme de l’assurance chômage. Alors que le chômage a atteint son niveau le plus bas depuis 10 ans, cette réforme permettra de valoriser le travail, d’accompagner les demandeurs d’emplois et les entreprises pour que le travail paye toujours mieux que le chômage. C’est une réforme pour l’emploi, contre le chômage et contre la précarité ! J’ai questionné la Ministre du Travail sur la répartition territoriale des 1000 agents supplémentaires à Pole Emploi pour améliorer l’accompagnement des demandeurs d’emplois.

Partager

L’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour plusieurs communes du Loiret dont 13 communes dans la première circonscription. Cette annonce permettra aux habitants concernés de pouvoir être dédommagés par leurs assurances. L’ensemble des dossiers n’ont pas encore été étudiés, une prochaine session sera organisée par la commission nationale pour examiner les dossiers restants. Retrouvez l’ensemble des communes ayant déjà eu la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle : https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/loiret/secheresse-151-communes-du-loiret-reconnues-etat-catastrophe-naturelle-1689828.html https://www.larep.fr/orleans-45000/actualites/l-etat-de-catastrophe-naturelle-reconnu-pour-150-communes-du-loiret_13589915/ https://www.francebleu.fr/infos/societe/secheresse-150-communes-du-loiret-reconnues-en-etat-de-catastrophe-naturelle-1561272503

Partager

J’ai co signé avec 88 parlementaires une lettre ouverte sur l’importance de l’engagement des élus dans le débat démocratique. La lutte contre les fractures territoriales est une priorité pour le Gouvernement et le Président de la République. La réussite du quinquennat passera par les territoires. La loi « engagement des élus et proximité », la création de l’Agence nationale de cohésion des territoires, l’inscription dans la Constitution d’un droit à la différenciation territoriale, l’engagement d’une nouvelle étape de la décentralisation, la refonte de la fiscalité locale, la déconcentration des services de l’Etat, la stabilité dans le temps des dotations de l’État aux collectivités… brique après brique, en promouvant les innovations territoriales, nous construisons la politique en faveur des territoires la plus ambitieuse de ces 20 dernières années ! Retrouvez la tribune : https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/favoriser-l-engagement-des-elus-locaux-un-imperatif-democratique-820925.html

Partager

Ce jeudi, j’ai rendu mon rapport avec Mme le Dr Barthet-Derrien, Directrice adjointe de la PMI de Lyon Métropole, à la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, son secrétaire d’état Adrien Taquet et au ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer. Ma collègue, députée de Seine et Marne, Michèle Peyron, a dans le même temps rendu son rapport sur la PMI. A travers nos 11 propositions, nous souhaitons définir les grandes lignes d’un cahier des charges à mettre à la disposition des territoires pilotes qui installeront le parcours en santé-accueil-éducation de manière anticipée. Ces territoires pourront appliquer ce cahier des charges dès la rentrée de 2019 pour atteindre une généralisation à l’ensemble des territoires à compter de la rentrée 2020. Ces propositions s’organisent autour de 5 axes: la mise en place d’une gouvernance territoriale adaptée le développement de l’exercice coordonné, qui doit devenir la référence en matière de…

Lire la suite

Partager

Face à Christophe Prudhomme, urgentiste et délégué du syndicat Santé, sur RMC dans l’émission « M comme Maïtena », j’ai rappelé les solutions portées par le plan Ma Santé 2022. Nous partageons le même constat sur l’état alarmant des urgences et la souffrance du personnel, mais il est temps d’être dans l’action et de porter les solutions concrètes de court et long terme engagées par la majorité et le gouvernement. Retrouvez l’intégralité de l’émission sur: https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/rmc-1206-le-debat-de-m-comme-maitena-comment-desengorger-les-urgences-471749.html

Partager

Lors de la Healthcare Week à Paris, j’ai participé à une table ronde sur la place et l’apport de l’article 51. L’article 51 est un outil législatif qui permet:   des innovations organisationnelles;   un changement de méthode et d’élaboration de notre politique de santé;   la transformation du système de santé la plus rapide, la plus adaptée aux territoires et aux patients.  Cet article 51 permet aux acteurs de terrain d’innover sur leur territoire au plus proche de leurs besoins, de leurs enjeux et de leurs patients.

Partager

J’ai été interviewée par le site spécialisé Remède.org. J’ai pu répondre à plusieurs questions au sujet de mon parcours professionnel, de mon engagement politique et des sujet importants autour de la santé comme le temps de travail des internes ou la formation des médecins. Retrouvez cette interview ci dessous: http://www.remede.org/documents/stephanie-rist-deputee-lrem-je-trouve-scandaleux-que-certains-internes-travaillent-plus.html

Partager

Le numérus clausus augmentera de 13,5% en France mais pas en région Centre Val de Loire. Avec les députés LREM de la région, nous avons adressé un courrier au Premier Ministre afin de lever ensemble les blocages à l’augmentation du nombre de jeunes médecins formés dans notre région. Pour retrouvez notre communiqué de presse je vous renvois au lien ci dessous : http://www.magcentre.fr/177876-numerus-clausus-bloque-en-region-les-deputes-lrem-en-appellent-au-premier-ministre/

Partager

À la suite du vote du projet de loi Ma Santé 2022, j’ai été interviewée sur France Bleu Orléans, où j’ai répondu aux questions des auditeurs présents dans le studio comme au téléphone concernant :– la première année de médecine à l’Université d’Orléans,– un CHU à Orléans, – l’autorisation des pharmaciens à prescrire certains médicaments… Retrouvez mes interventions sur le site de France Bleu Orléans via ces liens : – interview,– questions des auditeurs.

Partager

Les débats que nous avons eu à l’Assemblée nationale ont été très riches. À de multiples reprises, la question de la coercition a été évoquée par certains de mes collègues. Les propositions étaient multiples: forcer les nouveaux médecins à s’installer en zone sous-dense, ne pas leur accorder de conventionnement avec la Sécurité Sociale s’ils s’installent en zone sur-dotée… Si je comprends que ces solutions soient proposées face à la gravité de la démographie médicale en France, la coercition reste une fausse bonne idée.  Pourquoi ?  Dans les nombreux pays où de telles mesures ont été mises en place (Canada, Allemagne, Japon…), elles n’ont tout simplement pas fonctionnées. Souvent,  les jeunes professionnels se sont installés dans des zones limitrophes aux zones désertiques. Au final, les villes ont été vidées de leur médecins au bénéfice des grandes banlieues sans pour autant augmenter le nombre de médecins dans la ruralité. Seulement 15% de nos étudiants en…

Lire la suite

Partager
10/12