Archives de l’auteur : L'équipe de Stéphanie Rist

La Loi d’Orientation et de Programmation du Ministère de l’Intérieur dite « LOPMI » que nous avons examinée et votée à la mi-novembre, a pour objectif de  planifier les changements organisationnels et budgétaires du Ministère de l’Intérieur pour les cinq prochaines années.  En dotant de 15 milliards d’euros de crédits supplémentaires le budget du Ministère de l’Intérieur, ce texte vise à renforcer les moyens des forces de l’ordre pour améliorer la sécurité de notre pays.  Cette loi ambitionne également de répondre aux problématiques des cinq crises que connaît aujourd’hui le maintien de l’ordre public :  Parce que le renforcement des moyens humains est une des premières réponses, cette loi va permettre le recrutement de 8 500 agents supplémentaires et fixe un objectif de réorganisation des services dans le but de réduire les tâches administratives et de doubler ainsi le temps global passé sur le terrain à horizon 2030. La présence des policiers sur…

Lire la suite

Partager

Qu’est ce que c’est ?       Le Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) est un texte présenté chaque année par le Gouvernement devant le Parlement pour anticiper et organiser les dépenses de sécurité sociale & de santé pour l’année à venir.      Les montants concernés par cette loi sont très importants puisqu’ils sont supérieurs au budget de l’État et concernent le quotidien des Français. Sans être limitative dans la dépense, cette loi permet au Parlement de prévoir les recettes et les dépenses pour ramener nos comptes sociaux à l’équilibre. Ce texte regroupe en 5 axes, les objectifs pour 2023 : renforcer le virage préventif, améliorer l’accès à la santé, mieux financer les modes d’accueil du jeune enfant, construire la société du bien vieillir chez soi et lutter contre la fraude sociale. Qu’est ce que c’est ?       Le Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) est…

Lire la suite

Partager

Jeudi 22 février, à la suite de la mobilisation de l’ensemble des députés de la majorité présidentielle de la région Centre-Val de Loire et des élus locaux, le Premier ministre Jean CASTEX a annoncé la transformation du CHR d’Orléans en Centre Hospitalier Universitaire, avec la création d’une antenne universitaire de la faculté de médecine à Orléans, permettant de former 200 étudiants supplémentaires. Il a également annoncé 50 étudiants et 50 internes supplémentaires dès la rentrée 2022. Une mission est saisie afin de préciser, d’ici fin mars, les modalités de mise en œuvre de la transformation en Centre Hospitalier Universitaire pour des actions dès le mois d’avril. Elle a été lancée par une lettre de mission du 25 février et doit rendre son rapport le 31 mars. ⤵️ Si ces évolutions permettront à moyen terme d’améliorer l’accès aux soins, les propositions que nous avions faites en octobre 2021 ont été retenues,…

Lire la suite

Partager

Invitée par l’Ordre National des Infirmiers, je suis intervenue le 2 février 2022 lors du colloque « 20 ans après la loi Kouchner, où en sont les droits des usagers » : l’occasion d’évoquer la nécessaire évolution des métiers de la santé pour améliorer l’accès aux soins, premier des droits des usagers. Cela passe par plus de coopération et de coordination entre les professionnels de santé, mais aussi par une meilleure attractivité des métiers. Le point sur ce qui a été mis en place ces dernières années…et sur ce qu’il reste à faire : Évolution des métiers : une garantie aux droits des usagers – Actusoins actualité infirmière. Pour revoir le colloque dans son intégralité : https://www.facebook.com/ordre.national.infirmiers/videos/448508946707013

Partager

Le Président de la République Emmanuel Macron a récemment pris la parole au sujet du manque de médecin. Il a ainsi pu expliquer que ce sont les erreurs d’une politique passée que nous payons aujourd’hui, une politique qui avait pour but de réduire les dépenses en réduisant l’offre. Depuis 2017, le gouvernement et la majorité présidentielle dont je fais partie, oeuvrons pour apporter des solutions à ce problème majeur qui touche de plus en plus de Français. Suppression du numerus clausus et réforme des études de médecine La loi « MaSantée2022 » adoptée en 2018 a supprimé le numerus clausus pour qu’un plus grand nombre de médecin puisse être formés puis exercer dans les années à venir. Pour la rentrée 2021, une augmentation globale de 17,8 % par rapport à l’an dernier a été observée dans les filières de médecine, pharmacie, odontologie et maïeutique avec, en particulier, une augmentation de 19,4 %…

Lire la suite

Partager

Retrouvez mon bilan de mandat en tant que députée de la première circonscription du Loiret :

Partager

Améliorer le système de santé par la confiance. La Loi promulguée le 26 avril 2021 traduit le volet non financier du Ségur de la santé, rénove la gouvernance des hôpitaux, permet de déployer le service d’accès aux soins (SAS), augmente le champs de compétence des sages-femmes et simplifie les coopérations entre professionnels de santé. On en parle en ce moment en raison de son article 33 sur l’intérim médical. En effet, cet article oblige les directeurs d’établissements hospitaliers à respecter le plafond de l’intérim médical fixé à 1170 € pour 24h. En raison de la pénurie de médecins dans certaines spécialités telles que l’anesthésie-réanimation ou les urgences, les intérimaires peuvent pratiquer des tarifs allant jusqu’à 3000 €/24h, ce qui entraîne d’énormes surcoûts d’argent public pour les établissements et, surtout, déséquilibre les services hospitaliers puisque certains médecins quittent l’hôpital pour ce mode d’exercice beaucoup plus lucratif. Dans les territoires les plus fragilisés par la…

Lire la suite

Partager

Le 26 octobre 2021, l’Assemblée nationale a adopté en première lecture le Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 #PLFSS2022. Ce budget est celui des engagements tenus, quand il soutient le système de santé avec un Objectif National d’Assurance Maladie (ONDAM) en hausse de 3,8% hors dépenses de crise avec :➡️ 3,7 milliards d’euros de nouveaux financements,➡️ 2 milliards pour les revalorisations salariales. C’est un texte ambitieux avec des mesures fortes pour améliorer l’accès aux soins des français :✅ Prise en charge de la contraception jusqu’à 25 ans (qui concernera 3 millions de femmes),✅ Possibilité de se faire dépister du VIH par des tests sans ordonnance dans les laboratoires,✅ Prise en charge des consultations par les psychologues sur prescription médicale, dès l’âge de 3 ans,✅ Possibilité pour des orthoptistes de réaliser des bilans visuels ou de prescrire des lunettes ou des lentilles pour des petites corrections. J’ai d’ailleurs porté…

Lire la suite

Partager
10/130